Un guide sur la route empruntée par Napoléon en Wallonie

Le 18 juin 1815, lors de la bataille de Waterloo, l’élan de l’empereur Napoléon s’écrase dans la morne plaine. Trois jours plus tôt, il a mis le pied sur ce qui n’est pas encore la Belgique. Entre Beaumont et Waterloo, son itinéraire s’arrête notamment à Charleroi, Genappe et Fleurus où l’empereur passe la nuit au Château de la Paix.

Sur ce trajet, Napoléon laissera des traces, nombreuses, que l’histoire locale et européenne n’oubliera pas. Selon l’historien Philippe Raxhon, qui a participé à la rédaction du guide touristique qui évoque cette route des troupes françaises, on trouve des documents à la pelle à ce propos.

Philippe Raxhon a travaillé sur cette masse documentaire qui fournit le fond du guide.
Pour le reste, à ceci près qu’il est consacré à un itinéraire historique, le Michelin conserve son organisation classique.

En juin 2015, des milliers de touristes convergeront vers Waterloo pour le bicentenaire de la bataille. Il s’agira alors de répondre à cet appétit nouveau pour le tourisme mémoriel et diriger l’intérêt des visiteurs le long du parcours emprunté par Napoléon, principal atout touristique des communes traversées. Le guide vert Michelin s'intitule simplement "Route Napoléon en Wallonie".

Carl Defoy, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK