Un garçon saute du 3ème pour échapper aux flammes, un voisin le rattrape

Les pompiers sont venus de Wavre, Jodoigne, Braine-l’Alleud et Overijse.
2 images
Les pompiers sont venus de Wavre, Jodoigne, Braine-l’Alleud et Overijse. - © RTBF

C'est une histoire qui se termine bien. Celle d'un héros finalement ordinaire. Cela aurait pu être vous ou moi. En tout cas, lui, il n'a pas hésité. Un immeuble à appartements a pris feu mercredi à Genval. Un voisin est alors alerté par des cris d'enfant. Il regarde et voit un garçon de 6-7 ans bloqué sur le balcon au troisième étage. Celui de l'incendie.

C’est une journée dont le quartier se souviendra longtemps. Des pompiers venus de Wavre, Jodoigne, Braine-l’Alleud et Overijse. Un appartement totalement détruit, plusieurs autres endommagés. Et le sauvetage de cet enfant.

"J’ai vu un petit qui était à la fenêtre. Il avait très peur, raconte un riverain. Un voisin de la rue des Jonquilles est alors sorti. Il s’est mis en bas et entendait le petit crier " Au secours ! ". Il a demandé à l’enfant de sauter. Ce qu’il a finalement fait. Heureusement car deux minutes après, toutes les vitres derrière lui ont explosé (…) Cela lui a sauvé la vie."

L’enfant est indemne, le voisin souffre légèrement de l’épaule. Plusieurs personnes ont été intoxiquées par les fumées mais il n’y a pas de blessé grave. La priorité pour la commune est de reloger les habitants de cet immeuble. "Apparemment, il y aurait deux ou trois appartements (sur les vingt) qui seraient inaccessibles, détaille Nicolas Cordier (directeur gérant de la société de logements "Notre Maison").  On cherche donc des solutions pour pouvoir les reloger au plus vite pour quelques jours. Et d’autres, pour plus longtemps puisqu’il y aura des réparations plus importantes. On a un parc de 1100 logements avec quelques-uns qui sont libres. Nous allons donc les attribuer en priorité afin qu’ils puissent rapidement réintégrer un logement."

Les dégâts sont très importants. Le feu qui a pris au troisième étage s’est propagé au niveau supérieur. A l’heure qu’il est, on ne connaît pas les causes du sinistre.

Hughes Van Peel