Un espoir pour Joël, le petit Rwandais malade et menacé d'expulsion

Joël, bientôt régularisé?
Joël, bientôt régularisé? - © Rtbf

Joël Munezero vit en Belgique depuis cinq ans. Il est arrivé chez nous en compagnie de sa mère pour y suivre un traitement médical lourd impossible à administrer dans son pays, le Rwanda. Mais tel n'est pas l'avis de l'Office des Etrangers, qui menace de le renvoyer dans son pays. La mobilisation citoyenne autout du cas de Joël semble porter ses fruits.

Joel souffre de dysplasie osseuse, une maladie génétique grave qui l'oblige à se déplacer en fauteuil roulant. S'il devait retourner au Rwanda, ses amis et ses proches craignent qu'il ne décède rapidement, faute de soins adéquats. Joël fréquente l'école communale JJ Michel à Saint-Gilles. Quand le petit garçon et sa maman ont été informés de la menace d'expulsion, enseignants, parents et élèves se sont mobilisés. Une pétition contre le renvoi de Joël a rapidement recueilli 10 000 signatures.

Une manifestation s'est déroulée devant le siège de l'Office des Etrangers et une délégation a été reçue, le lendemain, par le Directeur de l'Office. La maman de Joël a été invitée à introduire une demande de régularisation sur la base de l'article 9 bis de la loi de 1980 sur l'accès au territoire, le séjour et l'éloignement des étrangers. Elle permet à l'administration de régulariser le séjour d'une personne sur la base de considérations d'ordre humanitaire comme la maladie, la longueur du séjour ou l'âge du demandeur.

Sans préjuger de la décision finale, on voit mal la direction de l'Office des Etrangers suggérer la piste d'une demande de régularisation pour finir par refermer la porte au nez de Joël et de sa mère. Pour l'instant, le dossier n'a pas encore été instruit. L'Office doit procéder à une enquête de résidence auprès de la commune de Saint-Gilles. La décision devrait intervenir dans une ou deux semaines.

P. Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK