Un des plus importants tagueurs de Liège condamné à quatre mois de prison

Le prévenu avait été intercepté par une patrouille de police le 25 avril 2015 alors qu'il venait de réaliser un graffiti sur un bâtiment du centre de Liège (illustration).
Le prévenu avait été intercepté par une patrouille de police le 25 avril 2015 alors qu'il venait de réaliser un graffiti sur un bâtiment du centre de Liège (illustration). - © Flickr

Un tagueur qui avait apposé de très nombreux graffitis au centre de Liège a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de quatre mois de prison ferme et à une amende de 600 euros. Connu sous la signature de "BTC", il avait occasionné un préjudice évalué à 25.000 euros par la Ville de Liège.

Le prévenu avait été intercepté par une patrouille de police le 25 avril 2015 alors qu'il venait de réaliser un graffiti sur un bâtiment du centre de Liège. L'individu était encore porteur du marqueur avec lequel il venait de réaliser le tag.

Une visite domiciliaire avait permis de découvrir chez lui quatre bombes de peinture et 13 marqueurs. L'enquête réalisée ensuite avait permis de démontrer qu'il était actif depuis août 2012 sur le territoire de la Ville de Liège et qu'il commettait ses tags sous plusieurs signatures. L'une de ses signatures, qui s'était multipliée dans le centre-ville, était "BTC". En trois années d'activité, l'individu avait réalisé au moins 296 tags sur les différents bâtiments publics.

Jugé par défaut, le prévenu a été condamné à une peine de quatre mois de prison ferme et à une amende de 600 euros. La Ville de Liège, partie civile, a obtenu un dommage provisionnel d'un euro.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK