Un cours commun pour les élèves de religion et de morale

Rassembler les cours de religions et de morale, une proposition de Marie-Dominique Simonet
Rassembler les cours de religions et de morale, une proposition de Marie-Dominique Simonet - © Archives Belga

La proposition émane de la Ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet. Il s'agirait de proposer une formation commune aux élèves des différents cours de religion et de morale.

A l'école de la rue des Fleuristes de la ville de Bruxelles, on n'a pas attendu la proposition de la ministre pour tenter l'expérience. Dix ans déjà que Sultana, professeur de religion islamique, et Gladys, professeur de religion catholique partagent la même classe.

Au départ c'est un problème d'organisation des locaux qui les contraint à la cohabitation, précise Sultana : "Nous partagions notre classe et le tableau en deux et chacune donnait sa matière à ses élèves. Et puis un jour on s'est dit qu'on pourrait tenter de mettre en commun ce qui est en commun, et d'expliquer les différences aux élèves."

Une méthode empirique, qui commence par un apprivoisement confie Gladys : "On a commencé doucement pour vérifier si nos visions fonctionnaient bien. Et puis on a développé et constaté que les enfants découvraient des choses importantes, qui favorisaient leur rapprochement. Comme cela permettait d'éviter des conflits, on a continué."

Subsistent néanmoins des différences fondamentales comme la crucifixion, qui nécessite de retourner chacun chez soi. Mais cela n'entame jamais le respect que Gladys et Sultana ont l'une pour l'autre.

Christine Pinchart avec Hélène Maquet

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK