Un couple de Haccourt mis à l'honneur par la province chinoise du Sichuan

Céline et André Cornet entourent Anna Pu, la directrice des relations publiques du comité organisateur du voyage vers le Sichuan
3 images
Céline et André Cornet entourent Anna Pu, la directrice des relations publiques du comité organisateur du voyage vers le Sichuan - © RTBF

Céline et André Cornet collectionnent tout ce qui a trait aux pandas. Ils possèdent quelque 2200 pièces. Nous vous avions parlé de cette collection en mars dernier. Leur renommée est désormais internationale. Elle leur vaut les honneurs de la province du Sichuan en Chine, qui considère cette collection comme étant la plus belle d'Europe, voire du monde.

La Chine, et plus particulièrement la province du Sichuan, le berceau des pandas, ont été épatées par la collection de pandas constituée par Céline et André Cornet depuis 1978. Au point d'inviter en grandes pompes les Cornet à Chengdu, la capitale du Sichuan, pour le lancement, en novembre dernier, de l'opération "Voyagez sur la Route de la soie du sud, visitez la patrie des pandas". Au point également de prévoir une exposition temporaire de la collection du couple à Chengdu et d'en faire les invités d'honneur du voyage organisé au printemps prochain sur cette Route de la soie du sud, un itinéraire reliant l'Europe occidentale au Sichuan. Un voyage de 21.000 kilomètres qui traversera 14 pays et durera 65 jours. Dans chacun des 6 pays européens où la Chine a délégué des ambassadeurs-pandas, dont la Belgique évidemment, deux fans de pandas seront sélectionnés pour y participer.

Des délégués chinois étaient ce samedi à Haccourt. Pour le Sichuan, l'opération "Voyagez sur la Route de la soie du sud, visitez la patrie des pandas", est une occasion de faire connaître l'étendue et la diversité de ses richesses touristiques en jouant sur un symbole fort: le panda. La collection de pandas de Céline et André Cornet a surpris et ravi Anna Pu, la directrice des relations publiques du comité organisateur. Pour elle, les Cornet démontrent ainsi qu'ils aiment les pandas encore plus que les Chinois eux-mêmes.

André Cornet, lui, n'en revient toujours pas d'avoir vu débarquer deux Chinoises à Haccourt l'automne dernier. Il a été tellement surpris qu'il a d'abord cru à une arnaque, alors qu'elles venaient l'inviter à participer avec son épouse au lancement de l'opération "Voyagez sur la Route de la soie du sud, visitez la patrie des pandas" à Chengdu. Là, André Cornet explique avoir reçu un "accueil de roi".

Le couple haccourtois attend dès lors forcément avec impatience de retrouver le Sichuan et sa capitale au terme du voyage sur la route de la soie du sud jusqu'au pays des pandas. Organisé et payé par les administrations du tourisme du Sichuan et de Chine, il démarrera le 7 avril à Paris. Il doit se terminer aux alentours du 15 juin à Chengdu. Outre les Cornet, invités d'honneur, et outres des scientifiques et des personnalités, 12 fans européens de pandas y prendront part. Deux Britanniques, deux Français, deux Espagnols, deux Allemands, deux Autrichiens et deux Belges, soit deux fans par pays où résident des pandas prêtés par la Chine, des pays qui figurent tous sur l'itinéraire. Les inscriptions sont ouvertes sur internet, sur le site du tourisme au Sichuan, www.tsichuan.com, jusqu'au 14 janvier prochain. La sélection finale des deux participants belges devrait se dérouler le 21 janvier à Pairi Daiza.

Par ailleurs, la Ville de Chengdu a émis l'idée d'un jumelage avec la commune d'Oupeye, dont fait partie Haccourt, le village de Céline et André Cornet. "J'en serais le premier honoré, j'attends les contacts officiels", a réagit le bourgmestre faisant fonction d'Oupeye, Serge Fillot.

Martial Giot

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK