Un couple de Binchois condamné pour culture de cannabis et détention d'armes

Une centaine de plants avaient été découverts au domicile du couple
Une centaine de plants avaient été découverts au domicile du couple - © Droits réservés

Le tribunal correctionnel de Mons a condamné ce jeudi un Binchois à cinq ans de prison avec sursis. Lors d'une perquisition en mai 2017, le policiers avaient découvert à son domicile une culture d'une centaine de plants de cannabis, ainsi que des armes, dont six riot-guns. La maison de ce Binchois abrite également le cabinet de sa compagne, avocate au barreau de Charleroi.

L'homme avait été placé sous mandat d'arrêt, sa compagne remise en liberté sous condition. Lors du procès, elle avait indiqué qu'elle s'était opposée à cette culture et qu'elle en ignorait l'ampleur. Elle écope d'une amende pour ce qui est de la détention d'armes et bénéficie d'un sursis probatoire de trois ans pour ce qui est de la culture de cannabis.

Son compagnon est quant à lui condamné à deux ans de prison pour le volet stupéfiants et à trois ans pour trafic d'armes, avec un sursis probatoire de cinq ans. Il avait expliqué au tribunal que les plants étaient cultivés à des fins thérapeutique pour sa consommation personnelle. Détenteur d'un permis de port d'arme français, il avait acheté les armes en France pour les ramener en Belgique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK