Un couple d'octogénaires abandonné devant une maison de repos à Viroinval

Le fils a abandonné ses parents devant une maison de repos de Viroinval
Le fils a abandonné ses parents devant une maison de repos de Viroinval - © Flickr - Marmotte73

Une situation qui interpelle. Le manque de place d’accueil, on en parle souvent pour les bébés mais la problématique devient de plus en plus fréquente pour les personnes âgées. Le prix et le manque de places dans les maisons de repos peut amener à des situations extrêmes comme ce coupe d'octogénaire abandonné devant une maison de repos de Viroinval.

Le fils qui hébergeait ses parents, était épuisé. Arrivé à bout, il leur a cherché une place d'accueil mais en vain. Il a décidé de les déposer dans le home du CPAS de Viroinval, là où il n'y avait pourtant pas de place, espérant que l’on puisse faire quelque chose pour ses parents. Confirme Alain Bouko président du CPAS :

"Ils ont été déposés dans le hall de la maison de repos avec des bagages et des sacs. Nous avons réussi à loger la dame, qui est la plus fragile à la maison de repos. N’ayant pas de solution pour monsieur, nous avons appelé un médecin traitant qui a décidé de l’hospitaliser, c’était la seule solution".

Le CPAS pourrait porter plainte. Mais au-delà, il serait urgent d’avoir une réflexion globale sur l’urgence de pouvoir accueillir des personnes âgées et qui demandent beaucoup d’attention.

"Nous avons des maisons d’accueil pour enfants, pour personnes valides mais pour les personnes âgées rien n’est mis en place pour les urgences", conclut le président du CPAS.

 

Colette Jaspers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK