Un container de matériel médical pour les hôpitaux de Beyrouth

Un Container de matériel médical de seconde main pour Beyrouth
3 images
Un Container de matériel médical de seconde main pour Beyrouth - © Serge Otthiers

"Hôpital sans Frontière", une association basée à Namur, a rassemblé du matériel pour aider les hôpitaux libanais, fortement touchés par la double explosion du port de Beyrouth. Plusieurs hôpitaux de la ville ont subi de lourds dégâts et manquent de matériel, souvent de première nécessité. Pour les aider, plusieurs bénévoles de l'association ont chargé un container de toute sorte d'appareils médicaux ce mercredi après midi. "Il y a des respirateurs, un grand pour les blocs opératoire et des petits, qui sont mobiles", explique Pascal, l'un des bénévoles. "On a mis des lits, des tables d'examens, des lampes de salle d'opération, des pousse-seringues, des chaises roulantes, des monitorings, des portes baxters et encore plein de choses".

Du matériel qui répond à des besoins émis par les hôpitaux libanais. "J'ai été contacté par un ami Libanais qui m'a mis en contact avec les hôpitaux qui se trouvaient sur les sites les plus proches des deux explosions", raconte Joseph Jaucot, anesthésiste à la retraite et bénévole pour l'association. "Nous avons suivi une liste de ce que demandaient les directeurs d'hôpitaux, comme des respirateurs ou des monitoring, parce que ce matériel chez eux a été complètement détruit".

Situation catastrophique sur place

Une aide bien utile vu la situation au Liban. "C'est catastrophique" décrit Jospeh Jaucot, "D'abords il y a les hôpitaux qui ont été touchés par l'explosion, et qui sont très endommagés, mais il faut aussi aider les hôpitaux de seconde ligne, ceux qui se trouvent dans l'arrière pays de Beyrouth et qui doivent suppléer les institutions détruites. Avec ce container on leur envoie du matériel de qualité qu'ils pourront conserver une fois les bâtiments reconstruits"

Du matériel qui embarquera à Anvers pour arriver d'ici deux semaines à Beyrouth. L'association "hôpital sans frontière" est financée par le Rotary, récupère du matériel déclassé par les hôpitaux, le remet en état, et l'expédie à l'étranger en fonction des besoins. Elle envoie chaque année plus d'une cinquantaine de containers de matériel médical. 

Les préparatifs de B-Fast à Melsbroeck dans le JT du 07/08/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK