Un conseiller Vert porte plainte contre le nouveau bourgmestre de Ganshoren

Alain Beeckmans ne digère pas la manière dont Hervé Gillard s'est emparé du mayorat à Ganshoren.
Alain Beeckmans ne digère pas la manière dont Hervé Gillard s'est emparé du mayorat à Ganshoren. - © Belga

La tête de liste Ecolo-Groen à Ganshoren, Alain Beeckmans, ne digère pas la manière dont le MR Hervé Gillard s'est emparé du mayorat de Ganshoren. Alain Beeckmans a introduit une plainte auprès du gouvernement bruxellois. Et si Hervé Gillard accède au mayorat, il y aura un recours au conseil d’État contre sa nomination.

La petite commune de Ganshoren s'apprête à entrer dans les annales des coups tordus en politique. Petit rappel : le soir des élections, la tête de liste MR Hervé Gillard conclut un accord avec la liste Pro Ganshoren et Écolo. Les trois partis signent l'acte de présentation d'Hervé Gillard en tant que bourgmestre.

Le lendemain, Hervé Gillard conclut un autre accord avec la Liste de la Bourgmestre Michèle Carthé, mais sans acte de présentation. La tête de liste MR accèderait donc au mayorat grâce au soutien de deux partis renvoyés dans l'opposition.

Le conseiller Ecolo-Groen Alain Beeckmans en appelle au gouvernement bruxellois. "Cela voudrait dire que, dans le futur, le gouvernement approuverait ce genre de pratique. A savoir négocier avec les uns mais continuer avec les autres. Le gouvernement doit donc dire non à la nomination de M. Gillard."

Si le gouvernement bruxellois devait malgré tout nommer Hervé Gillard bourgmestre de Ganshoren, Alain Beeckmans annonce un recours au conseil d’État. A Ganshoren, on n'est pas sorti de l'auberge.

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK