Un club olympique de tir aux clays fermé à Genappe

RTBF
RTBF - © RTBF

Le seul endroit en Belgique aménagé pour les entraînements olympiques de tir au clays est fermé. En cause, une plainte des riverains, ils estiment que le club de tir des Bruyères à Genappe fait trop de bruit.

Le club est pourtant situé dans les champs, mais ce sont deux recours en suspension contre le permis unique d'exploitation qui ont entraîné cette fermeture depuis sept jours.

Le 31 mars dernier, le collège communal de Genappe a accordé au club de tir, un permis unique, assorti de conditions d'exploitation drastiques. Mais les fonctionnaires délégués et techniques de la Région wallonne et une riveraine ont introduit des recours, avec comme arguments, le bruit et la pollution. Pourtant le club est situé au milieu de grandes étendues agricoles.

Du coté des tireurs, cette décision est synonyme de catastrophe. Le club de tir au clays des Bruyères à Genappe est le seul en Belgique a posséder deux fosses aux normes olympiques. Les tireurs viennent de tout le pays. C'est aussi le terrain d'entraînement de la championne dinantaise, Anne Focan, quatrième aux Jeux Olympiques en 2000 à Sydney.

Le permis est suspendu en attendant que le ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, l'Ecolo Philippe Henry, tranche. Ce devrait être début août. D'ici là, plus question de tirer aux clays à Genappe. Les membres et les responsables craignent pour la survie du club et même pour celle de leur sport en Wallonie.

 

Colette Jaspers avec Martial Giot

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK