Un centre de formation pour chiens détecteurs d'explosifs à l'aéroport de Liège

Des chiens détecteurs d'explosifs sont maintenant disponibles 24h/24 à Liège Airport. Ils pourront aussi y être entraînés en permanence. "Avec le chien, on doit avoir un entraînement permanent et continu. Et à chaque fois faire des mises à jour" explique Matthieu Fouchère, instructeur canin chez Securitas. "Si le chien est habitué à chercher sur des très petits espaces, il ne sera pas perdu le jour où il devra le faire. Et au mieux on entraîne le chien, au mieux on connaît ses capacités, et ses limites surtout".

Et pour le chien, l'entraînement reste un jeu: "La finalité, c'est qu'il ait sa balle. Et l'intérêt de l'exercice, c'est la collaboration entre le maître et le chien". Un exercice limité à 20 minutes au maximum en continu: "Après, le chien doit avoir obligatoirement 20 minutes de repos. Dans ces cas-là, soit le maître a un deuxième chien, soit il se fait aider par un collègue qui vient avec un chien beaucoup plus frais. 20 minutes de recherche, ça correspond à un footing de 8 kilomètres en termes d'efforts cardio-vasculaires" précise Matthieu Fouchère.

Le recours à des chiens spécialisés dans la détection d'explosifs est encore assez récent. Les deux premières équipes belges ont été créées par Securitas en 2006. La règlementation s'est adaptée mais elle doit encore progresser: dans notre pays, il est toujours interdit de disposer pour l'entraînement des chiens de véritables explosifs.

 

M. Giot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK