Un bureau de poste privé ouvre à Luingne, une première en Hainaut

Le nouveau bureau de poste a ouvert en janvier, au coeur du village de Luingne.
3 images
Le nouveau bureau de poste a ouvert en janvier, au coeur du village de Luingne. - © RTBF

Depuis la libéralisation du secteur postal en 2011, il est tout a fait légal d'ouvrir son propre bureau de poste indépendant. C'est le cas à Luingne. Dans ce village proche de la frontière française, un tout nouveau bureau à ouvert ses portes en début d'année. Une intiative inédite et audacieuse qui porte déjà ses fruits. Les clients se succèdent, il faut même engager un guichetier supplémentaire.

Idéalement située au coeur de Luingne-Mouscron, le nouveau commerce de proximité du village attire les clients. Un bureau de poste indépendant est ouvert depuis le mois de janvier. Certains y viennent pour poster une lettre, d'autres pour effectuer un virement bancaire ou encore pour envoyer un colis. La petite entreprise privée n'a rien a envier au géant BPost. Elle offre un service complet de 26 fonctions postales. Ses tarifs ne dépassent pas ceux de la concurrence. La distribution du courrier est assurée par l'entreprise belge TBC post.

De multiples clients

La clientèle n'est pas seulement issue du village, certains viennent de plus loin, même de l'autre côté de la frontière. "Pour moi, c'est plus avantageux de venir ici quand je dois poster du courrier à destination de la Belgique", nous confie une cliente française. D'autres viennent car il y a peu de file d'attente ou tout simplement pour la convivialité du personnel.

Un emploi local

Au guichet, c'est Kevin Dutrieux qui sert les clients. Il y a quelques années, il travaillait dans un point poste du village qui a fermé. Aujourd'hui il est très heureux d'avoir un travail qui lui convient. "Grâce à cette nouvelle initiative de personnes très enthousiastes, j'ai retrouvé un emploi stable suite à la libéralisation des services postaux", dit-il.

Un commerce rentable

Près de quatre mois après l'ouverture de la boutique, il faut déjà engager un guichetier supplémentaire. En l'occurrence, il s'agit d'une jeune femme du village, au chômage depuis plusieurs mois. C'est elle qui a décroché le poste. Elle est actuellement en formation. "Nous avons une plage-horaire assez étendue (plus de 50h/semaine), c'est trop pour un temps-plein. Ensuite, gérer la comptabilité, la clientèle particulière puis professionnelle… à un moment donné, on a besoin d’un petit coup de main", commente encore Kevin Dutrieux.

Pour Gino Vandenbulcke (le gérant de Post-L), s'il faut "garder les églises et les commerces de proximité au milieu des villages, il est essentiel aussi de préserver et réintroduire les bureaux de poste... Car c'est l'âme d'un village", nous confie-t-il. "Et nous ne voulions pas que Luingne perde la sienne..."

Le but premier est de servir l'entité de Mouscron. Les responsables de cette poste privée se disent prêts à s'étendre si la demande se fait entendre.

Marie Dessy, Quentin Jacquet

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK