Une boulangerie namuroise ravitaille le Tour de France

Archives tour 2011
Archives tour 2011 - © Flickr - clemydu67

La boulangerie Caprice a été choisie par les artisans boulangers français pour cuire les baguettes. Elles sont livrées chaque matin pour ravitailler des centaines de personnes : coureurs, accompagnateurs, organisateurs...et ce, pendant le passage du Tour de France en Belgique. De vraies baguettes françaises.

La boulangerie "Caprice" est installée depuis 17 ans à Namur, Franck et Nathalie Duvet, fabriquent une baguette à la française. Cette boulangerie namuroise est une des rares en Belgique à posséder le label français "Banette". Les boulangers du Tour de France ont choisi l'atelier de Franck Duvet pour venir fabriquer, durant les trois étapes belges, les pains distribués chaque matin dans le village du tour.

"C’est un peu stressant", explique Nathalie Duvet, la propriétaire de l'atelier namurois. "On ne s’en rendait pas compte avant. Quand on a vu débarquer tout le matériel, toutes les farines, on s’est dit mon dieu. Ça a tourné 24h sur 24 pendant 3 jours".

Le pain part dès 3 heures du matin et est livré à 5 heures chez les coureurs et tous les participants. Cadel Evans, Fabian Cancellara ou encore Philippe Gilbert ont mangé des baguettes qui sont fabriquées à Namur.

La logistique est compliquée : pétrir 500 kilos de pâtes tous les jours et changer de fournil presque à chaque étape. Mais la fermentation, affirme Michel Bilheude, boulanger de la firme "Banette", dure assez longtemps pour une baguette bleu, blanc, rouge. "Il y a une philosophie du pain français et même si dans le monde entier, on adore le pain français, tout le monde n’applique pas à la lettre la fabrication de la baguette. Il n’y a qu’une seule chose où les Belges sont plus forts que nous : c’est la bière".

Colette Jaspers avec François Louis

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK