Un Belge d'origine marocaine interdit de vacances aux USA

Un drapeau américain (image d'illustration)
Un drapeau américain (image d'illustration) - © EPA/ROBERT GHEMENT

Un jeune Bruxellois n’a pas pu partir aux Etats-Unis avec ses amis. Il a été recalé à l’embarquement. Les Etats-Unis seraient-ils réticents à délivrer des accès au territoire à des touristes de nationalité belge dont le nom a une consonance arabe? On est en droit de se poser la question.

Kamal Messaoudi est un ancien étudiant de l’ULB. Il a la nationalité belge et il travaille à la Ville de Bruxelles. Il y a six mois, il préparait ses vacances entre copains. Le groupe avait prévu de réaliser un séjour itinérant de trois semaines sur la côte Ouest des Etats-Unis.

Kamal Messaoudi raconte: "J’ai fait la procédure comme tout le monde. J’ai rempli mon visa automatique en y introduisant mon numéro de passeport. J’ai fait cette demande le 11 juillet, donc 17 jours avant. Au moment de l’embarquement, on était six à partir et je suis le seul dont le visa a été annulé en dernière minute, sans qu’on me donne une raison. Mon vol était foutu, donc je me suis dit que j’allais essayer d’embarquer le lendemain." Cependant, les choses ne sont pas si simples.

Kamal n’a rencontré d’interlocuteur aux Etats-Unis ni au consulat, ni via la compagnie aérienne, ni par téléphone. "Les services se renvoient la balle. J’ai téléphoné aux Etats-Unis au service ESTA, qui m’a invité à téléphoner au consulat américain en Belgique, ce que j’ai fait. Les téléphonistes m’ont dit qu’il fallait envoyer un mail sur le site internet, ce que j’ai fait aussi. Ce site internet m’a répondu en m’envoyant vers quelqu’un d’autre… Je suis loin de tomber dans la paranoïa, mais, sur les six qui devaient partir, je suis le seul dont le visa est annulé en dernière minute. Je trouve ça un peu limite", signale-t-il. Ecœuré, Kamal est finalement resté à Bruxelles.

Depuis lors, l’ambassadeur américain en Belgique a été informé de cet incident et il s’apprêterait à l’examiner de plus près.

Betty Cleeren – Delphine Wilputte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première