Un "Animals Rescue Team" à la zone de secours de Hesbaye

Le sergent Michaël Robert pose devant le véhicule qu'utilisera le "Animals Rescue Team" de la zone de secours Hesbaye. En insert: le logo qu'arboreront les membres de l'équipe.
Le sergent Michaël Robert pose devant le véhicule qu'utilisera le "Animals Rescue Team" de la zone de secours Hesbaye. En insert: le logo qu'arboreront les membres de l'équipe. - © RTBF

Depuis le 1er janvier, la zone de secours de Hesbaye dispose d'un "Animals Rescue Team", une équipe spécifiquement formée pour soutenir les pompiers en cas d'intervention impliquant des animaux. Elle est la première en province de Liège. La zone de secours de Hesbaye protège treize communes (Berloz, Braives, Burdinne, Donceel, Faimes, Geer, Hannut, Lincent, Oreye, Remicourt, Verlaine, Waremme, et Wasseiges), soit un peu plus de 73 000 habitants.

Animaux indigènes ou exotiques

Si les pompiers pratiquent le sauvetage animalier depuis toujours, les cas sont en augmentation en particulier pour des animaux exotiques. D'où l'idée de former des hommes à même de soutenir les pompiers dans ces interventions. 18 personnes - douze intervenants spécialisés et six chefs d'équipe - composent l'"Animals Rescue Team Hesbaye" (en abrégé A.R.T.H.).

L'équipe est basée au poste de Waremme de la zone de secours de Hesbaye. Le responsable de l'A.R.T.H. est le sergent Michaël Robert : "La première mission pour laquelle on est le plus souvent appelés, c'est un cheval malade dans son box ou qui est blessé, un bovin qui est tombé dans une rivière ou autre, mais on a déjà été appelés pour un wallaby se promenant en rue, une autruche dans un quartier résidentiel ou des personnes âgées qui avaient découvert un serpent dans leur cour. Par moment, nous sommes amenés sur un incendie à découvrir non pas des victimes humaines, mais des victimes comme un chien ou un chat, qui font également partie de la famille. Nous mettons tout en œuvre pour pouvoir sauver ces membres à part entière de la famille. Le but n'est pas seulement de protéger les pompiers et les intervenants face à l'animal, c'est aussi de protéger l'animal lui-même des risques qu'il pourrait encourir."

Recrutement et formation

Les hommes qui composent l'"Animals Rescue Team" de la zone de secours Hesbaye ont été recrutés sur la base de trois critères: d'abord en fonction de leurs disponibilités, car il faut pouvoir assurer un service 24 heures sur 24, puis de leur aisance et de leur connaissances des animaux et enfin de leur motivation pour la cause animale.

"Les pompiers ont une formation de base au niveau animalier.", ajoute le sergent Michaël Robert, "Mais on devait se professionnaliser." Et ce, pour réagir correctement face à toutes sortes d'animaux qu'ils soient indigènes ou exotiques. "L'Ecole du feu de la province de Liège donne une formation de sauvetage "grands animaux" et "NAC", les nouveaux animaux de compagnie, et en plus de cela notre équipe a été formée dans le domaine des premiers soins sur tous types d'animaux, la manipulation des rapaces, le relevage des grands animaux, le monde équin, les bovins, ... Nous avons des experts qui viennent nous donner des formations. Et nous nous remettons à jour sans cesse pour être vraiment au top dans ce domaine." 

Pas seulement en Hesbaye

L'équipe de soutien n'interviendra pas seulement sur le territoire de la zone de secours Hesbaye."Nous avons passé des conventions avec la zone 2, celle des pompiers de Liège.", explique le sergent Michaël Robert, "Donc nous allons intervenir pour le sauvetage des grands animaux, en particulier, sur tout le territoire des pompiers de Liège. Si d'autres conventions sont conclues, on pourrait intervenir sur d'autres zones de secours."  

       

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK