Un amoureux sur dix ne sait ni lire ni écrire: des écrivains publics leur viennent en aide à Auvelais

Un amoureux sur dix ne sait pas lire ou écrire.
Un amoureux sur dix ne sait pas lire ou écrire. - © RTBF

Ce jeudi, c'est la Saint-Valentin, la fête des amoureux. Vous allez dès lors peut-être recevoir un mot doux de votre dulcinée ou de votre compagnon. En tout cas, on vous le souhaite. Mais savez-vous qu'un amoureux sur dix ne sait pas lire ou écrire ?

Une ASBL mène à cette occasion des actions de sensibilisation à l'alphabétisation. Comme par exemple hier (mercredi), dans le hall de l'hôpital CHR du Val de Sambre, à Auvelais. Des écrivains publics de l'association "Lire et écrire" ont décidé de venir en aide aux amoureux, pour qu'ils puissent rédiger leurs mots doux.

Pascale, elle, en a profité pour écrire une carte à son mari. "C'est spécialement pour toi, Maurice, en ce jour de Saint-Valentin. Cela fait 23 ans qu'on est ensemble et c'est la première fois que je te souhaite une bonne fête d'amour. Car je me rends compte que, malgré les hauts et les bas que nous avons traversés, je t'aime et tiens très fort à toi."

"Ici, nous dit-elle, j'ai été aidée par une personne pour rédiger ce petit mot. Franchement, il faut remettre les cartes (de vœux) en route ! Une carte avec des bouquets, cela suffit largement. Pas besoin de tralala ! Et puis, le message par téléphone, ce n'est pas intime. Cela ne fait pas pétiller les yeux… Je suis "ancienne mode", moi (rires)."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK