Un abattoir temporaire pour la fête du sacrifice à Temploux

L’abattage rituel des moutons lors de la fête du sacrifice ne se fera plus à Jambes, comme les années précédentes, mais à Temploux. La Ville de Namur vient d’obtenir le feu vert du fonctionnaire délégué de la Région wallonne pour la concrétisation de son projet. Il s’agit précisément d’installer une citerne et de couler une dalle en béton sur laquelle un chapiteau sera installé une fois par an, pendant deux ou trois jours, afin de permettre aux musulmans de sacrifier les bêtes dans de bonnes conditions.

Le reste du temps, cette dalle sera utilisée pour entreposer du matériel ou pour la distribution d’arbres organisée chaque année dans la commune.

La décision du fonctionnaire délégué a été prise le 18 janvier, mais elle vient seulement d’être notifiée à l’échevin namurois de l’Environnement, Alain Detry. Elle sera affichée à Temploux vendredi prochain.

Les riverains qui avaient manifesté leur opposition à ce projet de dalle auront alors 20 jours pour introduire un recours. L’échevin compte organiser prochainement une réunion avec le comité de quartier pour assurer le suivi du dossier. Il est important pour lui que chacun soit informé correctement.

 

Hugues Van Peel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK