Ultime répétition des robots de l'UMons avant la Coupe de Belgique

L'équipe complète de "Monsterminator" derrière "Cortex", le robot qu'ils ont créé et qui défendra les couleurs de la Polytech Mons ce week-end des 19 et 19 avril à Louvain-la-Neuve
3 images
L'équipe complète de "Monsterminator" derrière "Cortex", le robot qu'ils ont créé et qui défendra les couleurs de la Polytech Mons ce week-end des 19 et 19 avril à Louvain-la-Neuve - © Quentin Jacquet

Nés voilà plus de trente ans aux Etats-Unis, les concours de robotique se sont ensuite développés en Europe. C’est ainsi que depuis 2001, le Pass de Frameries accueille la Coupe de Belgique de la discipline. Cette manifestation se déroulera, cette année, à Louvain-La-Neuve les 18 et 19 avril. Pour l’équipe "Monsterminator", qui défendra les couleurs de la Polytech de Mons, c’était ce mercredi l’ultime répétition.

Après un travail d’équipe de sept mois, quelques petits détails sont encore à régler pour que leur robot "Cortex" soit fin prêt pour le jour J. Un véritable défi pour cette petite structure:  "A la base, nous sommes mécaniciens. Nous ne faisons absolument pas de robotique", explique Maxime Thuin, l'un des cinq étudiants de l’équipe et plus particulièrement responsable de la conception mécanique: "Nous avons bien des leçons d’électronique ou de programmation mais c’est vraiment très vague, nous avons donc dû nous former pour aborder tout le volet robotique de ce projet".

Cortex et Minus

Pour la finale belge, "Cortex" sera secondé par "Minus" un robot d’une taille inférieure. C’est du moins ce qui est prévu parce que, à ce stade du projet, "Minus" n’est pas très en forme. "Il nous reste du travail étant donné que les derniers prototypes ont échoué", concède Thomas Libersens, le responsable électronique. "A quelques jours de la compétition nous avons donc dû revoir un certain nombre de points importants... Nous sommes en train de ré-usiner l’ensemble des pièces, ce qui nous permettra, nous l’espérons très bientôt, de valider ce second robot pour qu’il puisse également fonctionner lors de cette compétition".

L’enjeu est de taille pour la petite équipe également composée de Nicolas Nokerman, responsable programmation avec Maxime Grunin, et Daivy Demise, qui endosse la responsabilité mécanique avec Maxime Thuin : s’ils se classent dans le trio belge lors de la Coupe de ce week-end, les créatures de ces "Monsterminator" partiront, au mois de mai, vers la Suisse a pour la finale européenne.

Vincent Clérin, Quentin Jacquet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK