Uccle participe à une expérience-pilote de consultation citoyenne via internet

Boris Dilliès, bourgmestre d'Uccle.
Boris Dilliès, bourgmestre d'Uccle. - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La commune d'Uccle organise, pour la première fois en Région bruxelloise, une consultation citoyenne via une plateforme internet. Celle-ci sera organisée à partir de samedi et jusqu'au 3 juin prochain dans le cadre d'une expérience-pilote destinée à tester la nouvelle plateforme internet de consultation citoyenne que le Service Public Fédéral BOSA.

En l'occurrence, Uccle a décidé de focaliser l'attention des habitants sur le devenir du parvis Saint-Pierre, lieu emblématique de la commune. Les autorités communales souhaitent bénéficier de leurs idées innovantes pour son aménagement en s'exprimant sur les moyens d'y assurer la convivialité. Toutes les idées feront l'objet de discussions et de votes au sein de la plateforme. Les propositions qui auront recueilli le plus de votes nourriront la réflexion des autorités communales sur l'avenir du parvis.

Potentiel des nouvelles technologies

Selon le bourgmestre Boris Dilliès (MR), Uccle entend instaurer durablement une nouvelle approche de communication directe avec le citoyen en stimulant la participation, sans la décréter.

L'objectif à moyen terme est de tenir trois consultations par an pour permettre à la population de s'exprimer, proposer et discuter de projets visant à améliorer la commune.

Aux yeux de Boris Dilliès, les nouvelles technologies offrent des potentialités inédites de dynamiser les échanges entre citoyens, élus et services administratifs, et de remettre le débat au cœur du fonctionnement de la décision publique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK