Uccle: le nouveau plan de stationnement suscite déjà des réactions

A Uccle, le nouveau plan de stationnement entrera en vigueur dans deux semaines.
A Uccle, le nouveau plan de stationnement entrera en vigueur dans deux semaines. - © Belga

Dans certains quartiers, les cartes de stationnement pour le personnel des entreprises seront payantes : de 300 à 900 euros par carte et par an. Des sommes jugées exorbitantes par certains.

C'est le cas du personnel et des enseignants de l'école Notre-Dame des Champs. "Le prix des cartes est exorbitant. J’ai déjà 250 à 300 euros de carburant pour venir travailler. Si à cela, je dois rajouter 900 euros de carte par an, ça a un impact au niveau du budget familial. Je crois qu’à terme, si ça reste comme ça, je serai obligée de chercher ailleurs."

Dès l’AG du 1er septembre, "quand la directrice en a parlé, ils ont dit clairement : on part, ce n’est pas possible ! Il y a des professeurs de néerlandais, anglais, dans la région bruxelloise et même en dehors, on en cherche donc ce sont des gens qui vont abandonner leur travail ici et pour lesquels on ne trouvera pas nécessairement de remplaçant."

Un cas exceptionnel à Bruxelles ?

Première remarque, en région bruxelloise, chaque commune peut décider des tarifs qu'elle applique.

Quelques exemples : à Forest, la carte "entreprises" coûte 150 euros/an. Mais dans d'autres communes comme Molenbeek ou Schaerbeek, cela peut monter jusqu'à 600 euros/an. Mais très souvent, le personnel des écoles ou des crèches bénéficie d'un tarif préférentiel : c'est 50 euros/an à Forest, 75 euros à Schaerbeek, 200 euros à Bruxelles-ville ou Ganshoren pour les enseignants qui viennent en voiture. Cela peut être décourageant pour certains.

Ce jeudi soir au Conseil Communal d'Uccle, des enseignants ou encore des infirmières annoncent qu'ils viendront dire tout le mal qu'ils pensent de ces nouveaux tarifs. Des tarifs qui, on le rappelle, entreront en vigueur dans deux semaines.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK