Uccle: Boris Dilliès reste bourgmestre, Ecolo-Groen entre dans la majorité

Uccle: Boris Dilliès reste bourgmestre, Ecolo-Groen entre dans la majorité
Uccle: Boris Dilliès reste bourgmestre, Ecolo-Groen entre dans la majorité - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

A Uccle, le MR, Ecolo et le CdH ont décidé de travailler ensemble à la formation d'une nouvelle majorité communale. 

Le bourgmestre Boris Dilliès n'avait pas caché qu'il voulait rempiler avec le Cdh, pourtant en baisse. Ecolo-Groen emmené par Thibaud Wyngaard fait un bond de 10 %. Il reste la deuxième force de la commune et il rejoint donc la majorité. La majorité emporte donc 31 sièges sur 43. 

Boris Dilliès reste donc bourgmestre, mais sa liste a été durement sanctionnée. Il enregistre une baisse de 15 % par rapport à 2012. Il faut dire que plusieurs poids lourds étaient absents de cette élection, à commencer par Armand De Decker pour les raisons que l'on connaît, mais aussi Didier Reynders. 

La Liste de DéFI rejoint donc l'opposition. Emmanuel De Bock ne cache pas son étonnement et son amertume: "Ecolo-Groen est en fait la bouée de sauvetage de l'accord MR-cdH. Je suis étonnée parce que Thibaud Wyngaard disait encore il y a quelques jours que s'il y avait une alternative possible, il préférerait la jouer. Ecolo est le parti des menteurs". Dans l'opposition aussi, la liste "Uccle en avant" de Marc Cools, l'échevin de l'urbanisme qui a eu maille à partir avec Boris Dilliès ces derniers mois. Marc Cools avait décidé de lancer sa propre liste en avril dernier. Il gagne 3 sièges. Le PS reste lui aussi dans l'opposition.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK