TV, internet, téléphone, eau, gaz, électricité : une demande unique de raccordements grâce au service Connect My Home

C’est le fruit d’une collaboration entre quatre opérateurs pour faciliter les démarches administratives et les travaux de raccordements. ORES (électricité, gaz), la SWDE (Société wallonne des Eaux), Proximus et VOO proposent aux clients un nouveau service. Objectif de Connect my Home : faciliter et simplifier la réalisation des raccordements à l’électricité, au gaz naturel, à l’eau, au téléphone, à l’internet et à la télévision.

Lors d’une construction, d’une rénovation d’habitation ou d’une nouvelle demande de raccordement, le client n’aura plus qu’une seule demande à introduire. Il n’aura plus qu’un seul et même interlocuteur, une seule offre de prix et une seule journée de chantier à supporter. Une simplification et une mutualisation qui n’entraîneront pas de coûts supplémentaires. Cerise sur le gâteau : les raccordements standards de Proximus et VOO seront gratuits et sans obligation d’abonnement. Le déploiement de ce nouveau service, unique en Belgique, se fera de façon progressive dans une bonne partie de la Wallonie. Un projet pilote a d’ailleurs déjà été testé avec succès, depuis quelques années. Le déploiement complet devrait être terminé pour juillet 2021.

Mutualiser et simplifier

Habituellement, le propriétaire d’une nouvelle habitation ou d’un bien rénové effectue les démarches de raccordements au coup par coup, au fil des mois. Le nouveau service rendra les choses plus faciles. Une demande unique pour plusieurs raccordements (maximum 5), un seul interlocuteur pour quatre opérateurs, un seul e-mail reprenant toutes les offres de prix et une seule journée pour réaliser tous les travaux nécessaires. Des travaux ramenés à un seul jour, voilà qui réduit aussi les nuisances potentielles (bruit, poussière, perturbations en voirie,…). Ce type de chantier concerne les raccordements avec génie civil en domaine public, pour lesquels il n’y a pas besoin d’extension de réseau et dont le nombre de compteurs est inférieur ou égal à quatre. Ce service ne vise donc pas le propriétaire d’un immeuble qui souhaiterait ouvrir 50 compteurs, par exemple.

La démarche entière prend au maximum 6 semaines. Simple et rapide, la demande peut s’effectuer en ligne via la plateforme www.connectmyhome.be

Mode d’emploi

Une plateforme commune entre les différents opérateurs concernés permet l’échange d’informations. La faisabilité de la synergie est étudiée. Si elle n’est pas réalisable, chaque opérateur assure un suivi individuel avec le client. La marche à suivre est très simple.

Première étape : introduire sa demande sur connectmyhome.be et choisir les raccordements souhaités. Un collaborateur vous appelle ensuite pour envoyer un agent technique sur place qui trouvera une solution technique. Vous recevez alors un seul e-mail de confirmation pour la date de rendez-vous. Et pour terminer, il vous suffit de réserver un seul jour pour l’ensemble des travaux. Fini donc les quatre ou cinq jours de congé à prendre, afin de suivre les opérations de raccordements !

Les raccordements effectués, l’activation des services (internet, par exemple) peut suivre très rapidement.

Déploiement

C’est du côté de Mons et de La Louvière que le projet pilote a été lancé, fin 2015. Le test s’est poursuivi en 2017, puis s’est étendu à la Wallonie Picarde (Hainaut occidental). Le véritable déploiement industriel a commencé en janvier 2020. Il se poursuivra jusqu’en juillet 2021 (voir carte du déploiement progressif). La plus grande partie du territoire wallon bénéficiera alors du service, à l’exception des zones non desservies par ORES (pilote du projet) comme la région liégeoise. D’autres opérateurs de gaz et d’électricité pourraient toutefois emboîter le pas, le partenariat étant ouvert.

Plus pratique pour les clients, ce service constitue aussi une plus-value pour les opérateurs, le client voyant son expérience améliorée. Autres avantages : il n’y a plus qu’une fouille à réaliser sur la voie publique. Les coûts sont donc partagés. Pour les entités locales, c’est aussi un gain de temps et moins de démarches administratives. Des avantages partagés par les entrepreneurs. D’aucuns auraient toutefois préféré voir ce genre d’initiative lancé un peu plus tôt.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK