Tunnels: Charles Picqué (PS) présidera la commission spéciale, le MR n'est pas ravi

Suite à la fermeture du tunnel Stéphanie annoncée pour une durée minimum d’un an et les nombreux débats qui ont suivis, le parlement Bruxellois s’était mis d’accord pour mettre en place une commission spéciale sur les tunnels. Son objectif est notamment d'évaluer les manques structurels et financiers éventuels en ce qui concerne l'entretien des tunnels bruxellois et de formuler des recommandations visant à améliorer la mobilité dans la capitale.

Ce lundi à 14 heures, la commission spéciale tunnels s’est rassemblée pour une première réunion.

Et après une heure de débat, le socialiste Charles Picqué a été confirmé président de cette commission spéciale. Le MR en réclamait la présidence, argumentant qu'il pourrait y avoir conflit d'intérêt.

En effet, jeudi soir, la RTBF révélait l'existence d'un "master plan", un rapport de Bruxelles Mobilité de mars 2013, qui faisait état de graves défaillances dans les tunnels bruxellois et prévoyait des investissements lourds. Rudi Vervoort (PS) et Evelyne Huytebroeck, ministre Ecolo sous la législature précédente, affirment ne pas avoir eu connaissance de ce rapport. 

La seconde réunion aura lieu ce mercredi à 14h30.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK