3 voleurs appréhendés pour des vols de remorques à Comblain et Hamoir

Le vol de remorques est un phénomène cyclique. Il a été en vogue voici une petite dizaine d'années. Il faut dire que ces engins ne sont généralement pas immatriculés. Et lorsqu'ils sont garés en extérieur, dans une allée ou un jardin, ils sont des proies faciles, même enchaînés par un cadenas à une grille. Le rapport risque/bénéfice est "attractif".

Les vols de remorques sont, selon les statistiques, commis par des bandes locales, qui les exposent ensuite à la vente, sur des sites de seconde main, ou parfois le long des routes, à cinquante ou soixante kilomètres du lieu du larcin. D'où l'intérêt de graver un numéro d'identification.

Les policiers borains ont développé des opérations de marquage. Mais les policiers condruziens ne voient pas, encore, la nécessité d'une campagne systématique: les faits restent relativement isolés. Et la meilleure protection, c'est sans doute le placement d'un sabot, ou encore d'un verrouillage sur le timon, c'est-à-dire, sur la tête de l'attelage. De quoi, le plus souvent, décourager les individus mal intentionnés.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK