Trois suspects privés de liberté après la mort d'un Genkois dans un chalet de Rochefort

Le chalet se situe dans le petit village de Forzée.
Le chalet se situe dans le petit village de Forzée. - © capture GoogleMaps

Le propriétaire d'un gîte à Forzée a découvert le corps sans vie de son locataire mercredi matin. Il était ligoté et portait les marques de coups et de brûlures. Trois individus originaires de la région de Genk ont été arrêtés.

Ce mercredi, le parquet est descendu sur place. La victime serait originaire de la région genkoise. Rapidement, le parquet de Namur considère évidemment la mort comme suspecte et qualifie les faits d'homicide. A la requête du parquet du Limbourg, trois individus originaires de la région ont été déférés ce jeudi devant un juge d'instruction qui les a placés sous mandat d'arrêt.

Les trois individus comparaîtront vendredi devant la chambre du conseil de Tongres, qui décidera de la prolongation éventuelle de leur mandat d'arrêt.

Les polices judiciaires fédérales du Limbourg et de Dinant poursuivent l'enquête en collaboration avec la zone de police locale CARMA

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK