Trois ans de travaux pour doubler la superficie du Zwin

Les oiseaux du Zwin devront s'y faire : la réserve naturelle est en travaux durant trois ans. Le chantier démarre ce mardi. Et, lorsqu'il sera terminé, le Zwin devrait quasi doubler en superficie.

Une opération rendue possible grâce à un programme européen où sont associés 11 partenaires, dont la Région, la province et la commune.

Koen Maréchal, garde forestier au Zwin depuis 13 ans nous a fait visiter la zone du chantier : "Les bâtiments de l’autre côté, c’est déjà les Pays-Bas. Dans le temps, c’était une plaine énorme. Maintenant, tout ce qui reste c’est 180 hectares."

Un déplacement de la digue à l'arrière de la réserve permettra d'augmenter la superficie de 120 hectares. Mais l'objectif principal du chantier est de freiner l'ensablement des lieux.

Le chenal qui permet à l'eau salée d'entrer dans la réserve lors des marées hautes doit être à la fois élargi et creusé en profondeur.

Le Zwin restera accessible durant les travaux

"Si plus d’eau peut rentrer, on espère que la vitesse et la force de l’eau vont faire en sorte que beaucoup plus de sable sortira de la plaine du Zwin pour retourner à la mer."

Un chantier va consister à déplacer des volumes de terre et de sable à l'intérieur du site : "Une grande partie de la plaine va rester accessible au public. Bien sûr, les zones de chantier vont être exclues".

La fin des travaux aura lieu, en principe, dans trois ans. Mais, cet été déjà, vous pourrez découvrir le nouveau centre d'accueil dont le chantier, commencé il y a deux ans, va se terminer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK