Tricot urbain: le bas de laine coloré et poétique de Namur

L'un des objectifs de cette démarche artistique originale était de permettre à chacun de s'approprier l'espace public en le rendant plus gai et plus chaleureux. Ainsi, des bancs, des arbres, des rambardes et autres pièces de mobilier urbain ont été recouverts de pièces de tricot. Des centaines de personnes réparties en différents groupes ont travaillé pendant des mois: à chacun son espace à décorer, à chacun ses couleurs et sa façon de tricoter. Le résultat est surprenant: un grand patchwork coloré et poétique.

De la gare au Grognon en passant par le Jardin du Maïeur et la rue du Pont, et même jusqu'à Jambes, c'est un parcours original et fantaisiste que l'on peut découvrir à Namur jusqu'au 24 novembre.

Une fois l'exposition terminée, la laine sera récupérée et recyclée: les tricoteurs et tricoteuses réaliseront notamment des couvertures pour les plus démunis.

Hugues Van Peel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK