Tribunal Correctionnel de Mons: jusqu'à six ans de prison pour les organisateurs d'un guet-apens

Illustration
Illustration - © Pixabay

Le tribunal du Hainaut, à Mons, a condamné ce lundi 4 janvier trois hommes et une femme pour vol avec violence, extorsion, fraude informatique et recel. Le 23 septembre 2019, ils avait dépouillé dans une ruelle sombre un homme qui avait répondu à une annonce sur un site de rencontres homosexuelles. Des peines de quatre à six ans de prison ont été prononcées par le tribunal.

Mise en confiance par son interlocuteur, la victime s'était rendue à un rendez-vous fixé par l'un des prévenu près du Grand Large à Mons. Attirée dans une rue sombre à Jurbise où les trois autres prévenus l'attendaient, elle avait ensuite été séquestrée dans le coffre de sa propre voiture par le quatuor.   Les prévenus lui ont dérobé sa carte bancaire et ont tenté de retirer de l'argent dans une agence. Ils l'ont menacé de lui couper le doigt, de s'en prendre à sa famille et de le brûler s'il ne leur donnait pas accès à ses comptes.  

Après trois heures de séquestration, ils ont abandonné la victime à Brugelette et sont finalement repartis avec 200 euros, un GSM et un GPS. L'homme agressé souffre d'un stress post-traumatique important qui l'empêche de reprendre le travail.   En état de récidive, le prévenu qui avait donné rendez-vous à la victime a écopé d'une peine de six ans de prison ferme.

Deux autres prévenus ont été condamnés à quatre ans de prison. L'un a vu sa peine assortie d'un sursis probatoire de cinq ans pour ce qui excède la détention préventive de huit mois et a été placé sous surveillance électronique. L'autre a bénéficié d'un sursis simple. La compagne de ce dernier a quant à elle profité de la suspension simple du prononcé de la condamnation.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK