Traversée hivernale de la Meuse: il a fait plus chaud dans l'eau qu'en dehors

Alors qu'un petit vent piquant venant de Russie nous glace le sang, certains n'hésitent pas à faire quelques brasses dans la Meuse. Près de 100 nageurs téméraires ont participé à la traditionnelle traversée hivernale du fleuve à la nage, pour parcourir un peu plus de 100 mètres.

Mais si l'on grelotte doucement en pensant à l'éventualité de plonger dans une eau glacée par ce temps, cette eau était pourtant plus chaude que l'air ambiant... Les nageurs n'ont donc attendu qu'une chose, pouvoir plonger, plaisante un des nageurs, Mathieu, interviewé par Sébastien Pierret avant la course :

Si le "dépassement de soi" est une des raisons pour laquelle ces nageurs tenteront la traversée, il y a également d'autres motivations, comme l'explique Anne-Catherine, une des participantes :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK