Travaux viaduc de Wauthier-Braine: un véhicule flashé toutes les secondes

Vaste contrôle de vitesse dans les travaux du viaduc de Wauthier Braine
2 images
Vaste contrôle de vitesse dans les travaux du viaduc de Wauthier Braine - © RTBF - Monila Wachter

Les policiers ont mené une vaste opération de contrôle de vitesse sur la E19 Mons-Bruxelles, lundi après-midi, à hauteur du viaduc de Wauthier-Braine. D'importants travaux de réfection sont en cours à cet endroit et la vitesse y est limitée à 50 km/h. Une limite peu respectée, puisque, pendant les 36 premières heures de fonctionnement du radar, 2770 véhicules ont été flashés en excès de vitesse.

50 km/h, c'est la limitation de vitesse dans le chantier au viaduc de Wauthier-Braine sur la E19 Mons-Bruxelles. Les travaux vont durer deux ans pendant lesquels il faudra lever le pied.

Pas facile de s'y habituer, c'est ce qu'a constaté la police, lundi après-midi. Durant quelques heures, elle a mené une action de contrôle de vitesse. Sur les 2500 véhicules contrôlés, 106 ont été flashés dont trois avec retrait de permis immédiat parce que ces automobilistes avaient dépassé les 80 km/h.

Dans le chantier, les bandes de circulation sont rétrécies, il n’y a pas de bande d’arrêt d’urgence, c’est pour cela que la vitesse y est limitée à 50 km/h. Mais aussi et surtout c’est une question de sécurité pour les ouvriers qui travaillent sur le chantier, explique l'inspecteur Sébastien Michel, de la police de la route du Brabant : "Il faut se mettre à la place des ouvriers qui travaillent, posez leur la question de savoir si c’est agréable d’avoir des véhicules qui passent à côté d’eux à des 100, 120 km/h, à moins d’un mètre alors qu’ils sont en train de travailler pour nous".

Dans le cas d’une vitesse trop élevée de la part des automobilistes, le parquet décide de retirer le permis en cas d'excès de plus de 30 km/h, ce qui sur le viaduc de Wauthier-Braine correspond à une vitesse de 87 km/h réelle et corrigée à 81 km/h.

Le radar a flashé, sur 36 heures, plus d’une voiture à la seconde. Le grand perdant est un automobiliste photographié à 97 km/h.

 

Monika Wachter

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK