Travail intérim: la CSC se mobilise contre la boîte d'intérim Trace!

Trace! conseillerait aux employeurs de recourir à des contrats intérim pour éviter un engagement à plus long terme.
Trace! conseillerait aux employeurs de recourir à des contrats intérim pour éviter un engagement à plus long terme. - © DR

Selon le syndicat, Trace! contournerait la loi en essayant de maintenir une période d'essai pour les travailleurs. Une période d'essai via des contrats intérimaires. Ils étaient une quinzaine de militants de la CSC a manifesté jeudi devant l'agence Trace de Mons.

Les militants de la CSC Mons-La Louvière ont fait le pied de grue devant l'agence Trace! de Mons. Malgré plusieurs coups de sonnette, la porte ne s'ouvrira finalement pas. Ils se contentent donc de glisser un carton rouge d'avertissement dans la boîte aux lettres de l'agence.

Pour contourner la législation, Trace! proposerait aux employeurs de recourir à des contrats intérim, c'est-à-dire des contrats hebdomadaires sans obligation d'engagement, ni de préavis. Un procédé inadmissible pour Géraldine Garofalo (CSC intérim pour la région Mons-La Louvière). "Il explique bien aux employeurs ce qui n’ira pas dans la législation pour eux, tous les désavantages qui existent pour eux. Et donc, ils leur proposent cette solution-là. C’est clairement pour contourner la législation. En somme, ils précarisent le monde du travail. Raison pour laquelle on leur délivre un carton rouge, pour les prévenir que l’on ne restera pas sans rien faire."

La CSC va d'ailleurs interpeller Fédergon, la Fédération du secteur des employeurs intérimaires. Dénoncer les pratiques de Trace!, c'est l'objectif de Michel Pluvinage (de la CSC Intérim au niveau national). "Nous allons demander à ce que Fédergon retire cet agrément à cette entreprise et qu’elle puisse ne plus figurer parmi la liste des membres les mieux cotés dans le secteur de l’intérim."

Par cette action, la CSC lance également un signal aux autres entreprises intérimaires qui seraient tentés de procéder de la même façon que Trace!.

Guillaume Guilbert

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK