Tram de Liège : Alstom a été choisi par la SRWT

le tram de Liège sera fabriqué par Alstom
le tram de Liège sera fabriqué par Alstom - © Tous droits réservés

La Société Régionale Wallonne des Transports a choisi la société Alstom pour construire le tram de Liège. La firme Bombardier était également en lice pour ce marché

C'est ce mercredi que la SRWT a choisi le consortium avec lequel elle va engager des discussions en vue de la construction du tram de Liège. A priori, il ne s'agit pas encore d'une attribution de marché proprement dite, mais d'une période transitoire dans laquelle sont engagées des discussions exclusives avec Alstom et ses partenaires, regroupés sous le nom Mobiliège.

Cette décision n'exclut pas totalement le concurrent de Mobiliège, le consortium LegiaExpres (Bombardier et Vinci). Ce dernier pourrait être rappelé à la table si les négociations avec Mobiliège n'aboutissait pas.

La signature du contrat est prévue au printemps et la mise en service du tram pour 2018.

Le dossier sera suivi de près aussi du côté de Charleroi. Si Alstom obtient finalement ce marché et construit le tram liégeois, l'implantation d'Alstom à Marcinelle en profitera : c'est elle qui réalise les systèmes électroniques de signalisation des métros fournis par le groupe français.

Alstom était favori

Le groupe Alstom, nous l'annoncions en septembre dernier, partait favori dans la course à cet important marché. Ses rames modulables, baptisées Citadis, roulent déjà dans une quarantaine de villes, Bordeaux, Anger, Reims ou Tours; les voitures ont des planchers surbaissés pour un accès facile.

Le groupe Alstom se targue d'un longue expérience dans l'alimentation électrique par le sol, un troisième rail central sur lequel passe une frotteuse qui prend du courant puis le coupe après son passage. Ce système convient pour tous les types de revêtement routier et garantit la sécurité des piétons. Il permet de répondre à la demande de traverser l'hyper-centre sans caténaire.

Le groupe Alstom a imaginé une machine pour limiter les nuisances du chantier: elle coule une dalle de béton frais et tout-de-suite insère dedans les fixations des voies, et ça va quatre à cinq fois plus vite que les méthodes de pose classiques. Le groupe Alstom, enfin, possède une usine carolorégienne qui pourrait profiter des retombées du contrat.

Le seul défaut, selon les témoignages d'usagers, pourrait être un grincement, un couinement, aux articulations entre les voitures.

A.Poncelet, avec M. Gretry et R. Hermans

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK