Tracteurs interdits sur la N25? "On va reprendre le dossier", confirme Philippe Henry

Le nouveau ministre régional de la Mobilité, l'Ecolo Philippe Henry.
Le nouveau ministre régional de la Mobilité, l'Ecolo Philippe Henry. - © Belga

C’était l’une des dernières décisions de l’ancien ministre wallon de la Mobilité avant de quitter le gouvernement : Carlo Di Antonio a décidé d’interdire les engins agricoles sur cette route après de nombreux accidents.

Entre-temps, son parti, le cdH, n’est plus dans la majorité. Question : qu’en pense le nouveau ministre régional de la Mobilité, l’Ecolo Philippe Henry ? Veut-il maintenir cette interdiction ou, au contraire, revenir dessus comme le réclament de nombreux agriculteurs et plusieurs communes du Brabant wallon ?

La question lui a été posée lundi après-midi en commission du Parlement wallon. Aujourd’hui, Philippe Henry, qui se partage le dossier avec Valérie De Bue (en charge de la Sécurité routière), laisse la porte ouverte à la discussion.

"Nous sommes tous les deux d’avis qu’il faut reprendre ce dossier, qu’il faut le gérer dans la concertation et, comme je le disais, qu’il faut avoir une préoccupation au niveau de la sécurité routière. Mais celle-ci peut se faire de différentes façons, y compris dans la signalisation, la prévention, peut-être via certains aménagements… L’interdiction de circulation des engins agricoles n’étant évidemment pas la seule possibilité. Donc : nous avons bien l’intention, d’une manière ou d’une autre, elle et moi, d’entamer cette discussion. En commençant par la concertation et en veillant à ce qu’une solution la plus optimale possible soit définie assez rapidement. Mais vu que l’installation du gouvernement est encore toute récente, il est encore trop tôt pour vous donner une réponse définitive dans ce dossier."

Normalement, l’interdiction des tracteurs sur la N25, décidée par Carlo Di Antonio donc, doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain.

Journal télévisé 12/08/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK