Tournai: suite à des menaces, le Ramdam Festival a été interrompu

Le cinéma Imagix où se déroule le Ramdam Festrival
Le cinéma Imagix où se déroule le Ramdam Festrival - © Belga - Coralie Cardon

On vient d’apprendre que le Ramdam Festival qui avait ouvert ses portes ce mardi 20 janvier à Imagix à Tournai a été interrompu suite à des menaces terroristes. Les organisateurs du Ramdam Festival déplorent via un communiqué la décision judiciaire prise jeudi après-midi de fermer le complexe Imagix pendant toute la durée du festival en raison d'un risque d'attentat. Ils disent "regretter profondément d'avoir eu à l'annoncer au public présent dans les salles".

"La Ville de Tournai a été informée, ce jour, par l'autorité judiciaire d'indices sérieux relatifs à un risque d'attentat à Imagix où se tient actuellement le Festival RAMDAM. Sur cette base, les autorités judiciaires et de police ont défini le degré de risque à un niveau particulièrement élevé : il ne peut pas être sous-estimé"; indique un communiqué de la ville.

Suite à ces informations, dans une optique préventive et suite à une décision de Police administrative, il a été décidé de fermer complètement le site du complexe Imagix, aussi bien le cinéma que les commerces, jusqu’au 28 janvier inclus. Le Ramdam était programmé jusqu’au 27 janvier. Cet après-midi, les spectateurs ont été avertis à la sortie de la séance de 14h00 que le festival était annulé "pour des problèmes techniques".

Les organisateurs de l'évènement estiment que la décision d'annulation les "conforte plus que jamais dans l'envie de poursuivre l'action du festival et de porter haut ses valeurs". "Depuis sa création en 2011, le Ramdam Festival a donné la parole à des sensibilités plurielles et a prôné des valeurs d'ouverture sur le monde, de dialogue, de tolérance, de liberté et d'échange. Son succès auprès d'un public toujours plus important et le soutien des artistes sont la preuve de l'attachement de tous à la liberté d'expression", indique le communiqué. "L'âme du festival sortira renforcée de cet événement", concluent les organisateurs.

Une enquête judiciaire est en cours de même qu’un travail d’inspection des lieux.

RTBF

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK