Tournai: premier Synode belge depuis Vatican II

Monseigneur Harpigny; "Etre chrétien ça sert à quoi?"
Monseigneur Harpigny; "Etre chrétien ça sert à quoi?" - © BELGA / BENOIT DOPPAGNE

Le synode diocésain - une 1ère en Belgique depuis Vatican II- a débuté samedi matin au cours d’une célébration solennelle à la Cathédrale Notre-Dame de Tournai.

Après  avoir établi une sorte d'état des lieux, les membres de cette "assemblée synodale" émettront des pistes concrètes publiées dans un an.

L’évêque de Tournai, Monseigneur Harpigny, s’est posé la question  " Etre chrétien ça sert à quoi ? On peut dire que c’est construire la paix, et c’est normal, mais faut-il pour cela dire que l’on est chrétien? Témoigner de l’évangile? Faire des autres chrétiens? "

Beaucoup se questionnent sur les chrétiens actuels et futurs. C’est le cas de Pascal Moutombo, laïc et secrétaire général adjoint  de l’assemblée synodale. " J’ai trois enfants et je me demande ce que sera l’église pour eux plus tard. Je suis habité par la question. Toutes ces expériences m’ont formé comme homme, comme mari et comme père ".

Les membres du synode se réuniront encore 4 fois pour élaborer  des orientations pour le diocèse. Elles seront publiées dans un an. Pas de véritable révolution en vue, car la marge de manœuvre reste limitée par les principes du droit canon.

Stéphanie Vandreck.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK