Tournai : Nouveau règlement sur la mendicité

Illustration
Illustration - © Flickr - grisha7

Ce lundi soir, lors du conseil communal de Tournai, les élus ont approuvé la modification du règlement général de police permettant aux agents d'agir vis-à-vis de la mendicité à Tournai.

Concrètement, les mendiants ne pourront plus s’asseoir sur les trottoirs s’ils entravent la libre circulation et ils ne pourront plus s’installer sur toute la longueur de la façade des bâtiments abritant des commerces et autres activités accessibles au public.  Un règlement existait déjà en la matière mais il ne permettait pas à la police d'agir.

Cette modification se base également sur un rapport de police dans lequel on parle de l’augmentation du nombre de mendiants, de regroupements avec des gens désœuvrés et connus de la police. Parfois accompagnés de chiens, et imbibés d’alcool, ils provoquent, chez certains, un sentiment d’insécurité, y compris chez les riverains et les commerçants. “C’est un sujet sensible mais il faut oser le regarder en face”, indique le bourgmestre faisant fonction, Paul-Olivier Delannois (PS).

Nous allons tenter de lier cette action à une action sociale, via le service d’aide à l’intégration sociale, pour tenter d’apporter un encadrement”, poursuit Paul-Olivier Delannois. Mais il ne faut pas être dupe. Il y a sur Tournai des mendiants qui font partie de réseaux. J’ai déjà tenté d’engager la conversation avec l’un ou l’autre pour qu’il soit aidé par un assistant social du CPAS : ils rejettent l’offre et s’en vont, c’est étrange.” Certains mendiants sont d’ailleurs déposés à leur point de chute dans des grosses cylindrées…

D’autres personnes refusent purement et simplement cette aide et je pense qu’il n’est pas possible d’accepter tout et n’importe quoi dans les rues de Tournai. Nous vivons dans une société où il y a des règles.

Côté minorité, Xavier Decaluwé (CDH) attend de voir la première évaluation dans trois mois. Idem pour Marie-Christine Lefebvre (Écolo), qui relève que le règlement va finalement à l’encontre de la dépénalisation de la mendicité, décidée au fédéral en 1993.

En vrac, d'autres points

Lors du conseil communal, les élus ont également approuvé le lancement du marché pour la construction de la nouvelle école communale de Froidmont, après sa démolition, des nouvelles infrastructures d'accueil du club d'athlétisme RUSTA à Gaurain-Ramecroix, après la destruction des bâtiments actuels,

Le cdH a également émis des réserves concernant le curage à vif fond des fossés de l'entité. " C'est spectaculaire pour les citoyens les berges risquent de s'effondrer, on le voit dans la vallée du rieu de Barges ", note le chef de file Jean-Marie Vandeberghe.

En huis clos, la présence de la conseillère communale Coralie Ladavid (Ecolo) au conseil d'administration du Logis tournaisien a été confirmée par le collège communal. Elle avait pourtant été écartée et Ecolo avait été invité à trouver un autre représentant. Les œuvres de la toute puissance sociale au conseil d'administration, Coralie Ladavid ayant déjà titillé l'échevin du Logement Vincent Braeckelaere. Mais visiblement, cela n'a pas plus aux pontes du PS.

Laurent Dupuis

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK