Tournai: le film "Let me fall" sacré fiction la plus dérangeante au palmarès du Ramdam Festival 2019

La 9ème édition du Ramdam Festival s'est achevée ce mardi 22 janvier
La 9ème édition du Ramdam Festival s'est achevée ce mardi 22 janvier - © RTBF - Vivreici.be

Clap de fin de l'édition 2019 du Ramdam Festival ce mardi soir avec la projection dans cinq salles du complexe Imagix d' Emma Peeters, le dernier long-métrage de Nicole PALO.  Avec six des films programmés au Ramdam nominés ce mardi pour la cérémonie des Oscars, c'était la satisfaction du côté des organisateurs qui ont enregistré un nouveau record d'affluence: un peu moins de 30.000 festivaliers recensés pour cette édition soit une augmentation de 10% par rapport à l'année précédente.

En chiffres, le Ramdam 2019 ce sont 76 films issus de 22 pays différents. Dans ces 76 productions, 32 sont des longs métrages de fiction (parmi lesquels 6 sont belges), 31 des courts belges et internationaux et 13 des documentaires.

Vous trouverez ci-dessous la liste des films primés dans cette neuvième édition.

 

Palmarès final (prix du public) de la 9e édition du Tournai Ramdam Festival:
  
 

FICTION


La fiction la plus dérangeante : LET MET FALL de Baldvin Z.
La meilleure fiction : WOK ONHE AUTOR de Florian Henckel von Donnersmarck

 

LE RAMDAM BELGE 


Le Ramdam belge de l'année le plus dérangeant : BEAUTIFUL BOY de Felix Van Groeningen
Le meilleur Ramdam belge de l'année : NIET SCHIETEN de Stijn Coninx


DOCUMENTAIRE


Le documentaire le plus dérangeant : OF FATHERS AND SONS de Talal Derki
Le meilleur documentaire : LE TEMPS DES FORÊTS de François Xavier Drouet.
 


PRIX DE LA CRITIQUE


Mention : #FEMALE PLEASURE de Barbara Miller
Meilleur Documentaire: CHRISS THE SWISS de Anja Kofmel


 
COURTS-MÉTRAGES


Compétition nationale


Le court métrage belge le plus dérangeant : LOST IN THE MIDDLE de Senne Dehandschutter
Le meilleur court métrage belge : UNE SŒUR de Delphine Girard.


Compétition internationale 


Le court métrage international le plus dérangeant : FUCKING DRAMA de Michael Podogil
Le meilleur court métrage international : SKIN de Guy Nattiv


Compétition kids  


Le meilleur court-métrage : AVEC THELMA de Raphaël Balboni et Ann Sirot

Bande-annonce de "Let me fall"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK