Tornade à Beauraing : démarches, évaluation des dégâts, indemnisations… Les assureurs vont à présent devoir jouer leur rôle

Une dizaine de familles restent sans logement à Beauraing, après le passage d’une tornade ce samedi.

En tout, 92 maisons sont sinistrées à Beauraing, sans oublier les dégâts aux alentours. Dans l’entité de Rochefort notamment. Les assurances vont désormais devoir jouer leur rôle.

Les habitants sinistrés vont-ils être indemnisés d’office ?

Lorsqu’on est propriétaire de son habitation, on est censé avoir souscrit à une assurance incendie. Barbara Van Speybroeck est la porte-parole d’Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances, et elle est catégorique : "L’assurance incendie couvre toujours la tempête et les inondations. C’est obligatoire dans les contrats d’assurance incendie. Donc, les habitants de Beauraing seront indemnisés".

Evidemment pour ceux qui n’ont pas d’assurance incendie, c’est une autre paire de manches mais selon la porte-parole d’Assuralia, 90% des propriétaires belges ont souscrit à cette assurance incendie.

2 images
Les assurances entrent en action à Beauraing © Benjamin Carlier

Conséquences pour les écoles de l'entité (JT 13h)

Quelles démarches ?

Quelles sont les démarches que doivent entamer les sinistrés ? Comment faire quand on a connu de tels dégâts ?

"En vue d’une déclaration auprès de votre assureur, la première chose à faire est de prendre des photos", explique Barbara Van Speybroeck. "Ça permet d’accélérer le processus d’indemnisation". Il faut conserver aussi les objets endommagés, en vue d’une éventuelle expertise. Et, si possible aussi, avoir en sa possession les justificatifs d’achat des biens endommagés.

Plus le dossier sera complet, plus rapide sera le règlement des dommages.

Parer au plus pressé

Evidemment tout ne doit pas rester en état, en attendant une éventuelle expertise. S’il est nécessaire de mettre une bâche sur un toit où les tuiles se sont envolées, on peut le faire. "Il faut faire le nécessaire pour que les dégâts ne s’aggravent pas et pour sécuriser les lieux".

Et les autres dégâts ?

Les clôtures, les abris de jardins sont généralement couverts pas les assurances incendies standards. Pour les dégâts occasionnés à une voiture, l’assurance omnium entre en jeu. Les forces de la nature sont une garantie standard dans les assurances omnium, ou même omnium limitée.

Reportage de notre 19h30 de ce dimanche 20 juin :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK