Titres-services à Bruxelles : le secteur proche d'un retour à la normale

Titres-services à Bruxelles : le secteur proche d'un retour à la normale
Titres-services à Bruxelles : le secteur proche d'un retour à la normale - © DIRK WAEM - BELGA

C'est une bonne nouvelle pour les 23 000 travailleurs qui en dépendent à Bruxelles : au mois de juillet, le secteur des titres-secrvices a retrouvé un volume d'activité proche de la normale.

"Si au mois de juin, à peine 30% de l’activité avait repris, en juillet, ce taux a augmenté pour atteindre 90%", détaille un communiqué du cabinet du Ministre bruxellois de l'emploi.

Pendant le confinement, le secteur des titres-services était pratiquement à l'arrêt, les prestations étant annulées tantôt par les clients, tantôt par les entreprises.

Mais le mois de juillet ne pourrait être qu'une embellie passagère. La nouvelle hausse des cas de coronavirus à Bruxelles pourrait avoir un impact sur les statistiques du mois d'août.

Une décision a d'ores et déjà été prise par le gouvernement bruxellois : "si Bruxelles devait passer en zone orange ou rouge, les prestations titres-services seraient interdites pendant deux semaines.  Il en va de la santé des travailleurs, mais aussi de l’ensemble des Bruxellois", se justifie Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois de l’Emploi.

 

"Clés de l'info" sur les titres-services, dans notre JT du 28 novembre 2019:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK