Thuin : une œuvre d'art en prêt gratuit chez vous

Bénédicte Scoyez reçoit une photo sur aluminium réalisée par le collectif Déclic
Bénédicte Scoyez reçoit une photo sur aluminium réalisée par le collectif Déclic - © Tous droits réservés

Une œuvre d’art au-dessus de votre cheminée, au milieu de votre salon ou encore dans votre chambre… Pourquoi pas, grâce à un prêt temporaire proposé par le centre culturel Haute Sambre. Puisque le centre ne peut pas encore rouvrir ses portes, et qu’il possède des œuvres d’artistes locaux, il propose aux habitants de la région de réserver une œuvre qui sera installée chez eux. C’est Adrien Laduron, le directeur, qui a eu cette idée originale : " le centre culturel possède des œuvres d’artistes de la région. Mais hélas, nous n’avons pas la place pour les exposer. De plus, à cause de la crise Covid, notre lieu d’exposition, Expo32 est fermé. D’où cette idée de proposer aux gens de leur apporter une œuvre d’art en prêt."

Très rapidement, un catalogue en ligne a été mis sur pied : "il comporte quarante œuvres. Cela va des peintures à des photos ou encore une sculpture en bois. Ceux qui sont intéressés réservent "leur" œuvre. Nous prenons ensuite contact avec eux, afin de signer une convention. Le prêt est gratuit mais nous leur demandons une petite caution, au cas où il y aurait un accident, et puis nous apportons la pièce réservée chez eux".

C’est ainsi que ce mercredi matin, Bénédicte Scoyez, une habitante de Thuillies, a reçu la photo sur aluminium qu’elle avait réservée : "c’est une photo du hameau de Hourpes, réalisée par le collectif Déclic. Je trouve que la photo représente bien l’ambiance du lieu". Après avoir hésité entre plusieurs endroits, c’est finalement au-dessus de la cheminée qu’elle a choisi de placer l’œuvre. " J’apprécie d’autant plus l’initiative que c’est un peu compliqué avec les musées pour l’instant. Je préfère que l’œuvre vienne dans mon salon plutôt que moi aller voir une exposition. Ça démocratise l’art !". Une quarantaine d’œuvres sont à prêter (et à vendre si intérêt), une quinzaine sont déjà réservées. Elles seront envoyées aussi bien à Fontaine-Valmont qu’à la Buissière ou Ragnies, dans toute la zone couverte par le centre culturel. Adrien Laduron espère plus : " j’aimerais que des artistes de la région nous contactent pour participer avec nous à ce projet. Je crois qu’il y a beaucoup de potentiel !". Et en effet, plusieurs artistes l’ont déjà contacté spontanément pour envisager une collaboration.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK