Thuin, Scène sur Sambre et son parking : saison 2

Scène-sur-Sambre, c'est d'abord une idée : profiter d'un site remarquable en installant un ponton sur la Sambre et y attirer des artistes capables de séduire des festivaliers à la fin de l'été.

Mais le site n'est pas que remarquable : il est aussi encaissé. L'abbaye est dans le fond d’une vallée et  deux routes seulement la rendent accessible. L'an dernier, jusqu'à quelques jours du festival, les autorités communales avaient ronchonné. Il était question de l'afflux de voitures, des trottoirs des riverains et de la circulation des véhicules de secours en cas de besoin.

Finalement, le pari avait réussi.  Ce fut un beau succès populaire sans embouteillage monstre et sans incidents. Il fallut juste dénombrer  quelques situations délicates après les concerts et après l'orage de ce soir-là : des voitures s'étaient retrouvées embourbées dans une prairie parking transformée en marécage. Quelques tracteurs venus à la rescousse, contre dédommagement, avaient sorti tout le monde du bain de boue forcé.

Et c’est justement le parking qui fait polémique aujourd'hui. Théoriquement, il est interdit d'organiser un parking sur un site classé. Or le site de l'abbaye d'Aulne est classé. Un riverain l'a rappelé et l'organisateur dit ne rien ignorer de cette contrainte. Pour lui, une dérogation est demandée et elle lui sera accordée. Ce serait mieux en effet : 9 000 tickets ont déjà été vendus pour les concerts et cela fera, on s’en doute, quelques voitures à caser.

Alain Vaessen, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK