Thuin : la Maison de l'imprimerie s'est adaptée à la pandémie

La Maison de l'imprimerie reste accessible aux visiteurs mais uniquement sur rendez-vous et par petit groupe.
2 images
La Maison de l'imprimerie reste accessible aux visiteurs mais uniquement sur rendez-vous et par petit groupe. - © rtbf-Grégory Fobe

Comme tous les musées, la Maison de l’imprimerie à Thuin a dû revoir son fonctionnement suite à la crise sanitaire. Désormais, les réservations se font uniquement par téléphone et le port du masque est obligatoire ! Tout est également mis en place pour que les distanciations sociales soient respectées.

Dans ce contexte particulier, les visiteurs qui poussent la porte de ce lieu à taille humaine sont pris par la main dès leur arrivée. Grégory Marszalkowski y est animateur depuis le mois de janvier. Durant plus d’une heure, il raconte avec passion l’histoire de l’imprimerie, de la xylographie aux machines des années 70 : " Il y a mille façons d’aborder le musée. La visite sera évidemment différente si j’ai face à moi des enfants des adolescents ou des adultes ! On fait vraiment du sur-mesure."

La volonté est de faire de la Maison de l’imprimerie un espace vivant explique la directrice Ludivine Onuczak. De nombreuses démonstrations sont ainsi proposées : fabrication de papier chiffon, composition manuelle et mécanique de caractères typographiques, impression de textes et gravures sur d’anciennes presses, etc.

En temps normal, les visites scolaires représentent 70% des entrées. Ces derniers mois ont donc été très calmes. Mais l’équipe qui compte aussi plusieurs bénévoles n’a pas chômé pour autant : il faut entretenir, graisser les machines, repenser, améliorer la scénographie du musée en espérant un retour à la normale dès la rentrée de septembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK