Thuin : Des voies de chemin de fer aux voies du seigneur. "un curé plus jeune, ça fait du bien!"

Thuin : "un nouveau curé plus jeune, ça fait du bien!"
Thuin : "un nouveau curé plus jeune, ça fait du bien!" - © Tous droits réservés

C'est un des trois nouveaux curés reconnu récemment par l'Eglise. Simon Naveaux a 39 ans. Il habite à Thuin et ce dimanche il a célébré sa première messe, un peu plus festive que d'habitude. Les vocations religieuses se font rares. Et cet engagement sur le tard après une carrière notamment dans l'industrie pétrolière est étonnante.
Simon Naveaux est ingénieur. Il a travaillé quatre ans sur des plate-formes pétrolières en Afrique et ensuite quatre ans pour infrabel sur des grands chantiers comme celui du RER. "Ça va changer mon quotidien. Ce sera moins matériel. Je vais plus m'occuper des gens, de ce qu'il y a dans leur coeur ou leur tête. J'ai toujours été pratiquant mais je n'avais pas mis Dieu au centre de ma vie et je pense que ce n'est qu'avec son amour qu'on peut combler une vie."

Et même si les églises sont vides et que la population ne semble pas rejoindre les voies du seigneur, Simon Naveaux ne décourage pas. "Au contraire c'est justement le moment de faire passer le message de l'évangile qui est fait pour les gens. Même si nos vies sont un peu moroses, l'amour est plus fort que la mort." Parmi les paroissiens, une dame assise seule est tout sourire. "Ça va faire du bien d'avoir un curé plus jeune mais j'espère qu'il va rester ici." L'Eglise pourrait effectivement décider de l'envoyer pratiquer ailleurs, dans une plus grande localité.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK