Thon : "Attention ! Chute de rochers"

Ce n'est pas la première fois que des chutes de rochers menancent la circulation routière sur la nationale 90.
2 images
Ce n'est pas la première fois que des chutes de rochers menancent la circulation routière sur la nationale 90. - © RTBF

Ce message est à nouveau d'actualité ce mardi matin à Thon, sur la nationale 90 entre Namur et Andenne. Des morceaux de roches instables menacent de tomber.

Une situation qui est loin d’être une première. Des pierres étaient déjà tombées en 2009 et en 2010. Depuis, des travaux de peignage sont en cours et la paroi est étudiée par des experts. Ces mêmes experts viennent de découvrir qu'un bloc important risquait de tomber sur la chaussée.

De nouveaux travaux vont devoir être effectués. Conséquence : la nationale est partiellement fermée. La circulation s'effectue en alternance sur une seule bande.

Aujourd'hui, le bourgmestre d'Andenne s'impatiente et accuse l'administration wallonne de traîner dangereusement dans ce dossier.


Le nouveau ministre des Travaux publics, Carlo Di Antonio, a convoqué une réunion vendredi entre ses services et la commune d'Andenne, afin d’évoquer les différentes options techniques pour améliorer la sécurité.  ''Il y a eu des incidents précédemment, commente Carlo Di Antonio. On pensait qu’ils avaient été solutionnés. Or, il y a – à nouveau – des débris sur la route. Le bourgmestre d’Andenne a choisi de fermer un bande de circulation. Les gens sont protégés pour le moment. Évidemment, il faut une solution pour rouvrir cette route.''

Sébastien Remacle

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK