Tervueren : le buste de Léopold II vandalisé nettoyé par un groupe de citoyens

Le buste a été nettoyé sans l'accord du musée.
Le buste a été nettoyé sans l'accord du musée. - © FACEBOOK / DE LAMOTTE

Samedi, un groupe de citoyens a décidé de nettoyer un buste de Léopold II dégradé à la peinture rouge au début du mois de juin. Ce buste est installé dans les jardins du Musée de l’Afrique à Tervueren, en périphérie bruxelloise.

Le nettoyage a été annoncé par Aymeric de Lamotte sur les réseaux sociaux, a constaté la RTBF. "Nous sommes allés nettoyer une statue de Léopold II, située dans le jardin derrière le musée de l’Afrique à Tervueren, qui avait été vandalisée. C’est une action apolitique, citoyenne et civique." Rappelons qu’Aymeric de Lamotte, ancien membre du MR, a été candidat aux élections régionales de 2019 sur la Liste Destexhe (troisième place).

"Nous avons été profondément heurtés par la violence de ces dernières semaines à l’encontre de nos monuments historiques", ajoute Aymeric de Lamotte dans sa publication, posant devant le buste, avec les autres participants au nettoyage, masque sur le visage coronavirus oblige et devant un drapeau belge.

"Il était important de témoigner physiquement de notre profond désaccord. La meilleure manière d’agir nous a semblé d’essayer de réparer les actes de vandalisme qui ont été commis." Si le nettoyage n’a pas permis de rendre à l’oeuvre son aspect d’origine, la peinture rouge a été grandement effacée, peut-on voir sur une des photos postées sur le réseau social.

Le mettre à terre nous appauvrirait tous

"Nous voulons faire passer le message que le respect l’emportera toujours sur l’ignorance et la barbarie. A nos yeux, le patrimoine architectural de l’espace public est capital", précise encore Aymeric de Lamotte, conseiller communale indépendant à Woluwe-Saint-Pierre. "Il est une part de notre culture et de notre identité. Le mettre à terre nous appauvrirait tous. Il doit être expliqué, protégé et transmis."

Il annonce par ailleurs : "Nous continuerons à nous mobiliser chaque fois qu’une statue sera abîmée et vandalisée." Il appelle les internautes à entrer en contact avec lui afin de participer à d’autres actions citoyennes en ce sens. "Quelque chose me dit que nous aurons encore du travail."

Les souillures suivies d'opérations de nettoyage des sculptures de Léopold II sont fréquents. Mais ces derniers sont en général opérés par les propriétaires publics.

Le musée n’est pas au courant

Contacté ce dimanche matin par la RTBF, le Musée de l’Afrique nous indique ne pas être au courant de ce nettoyage. "Le musée est surpris. Nous ne nous attendions à cette réaction. Par ailleurs, une discussion va s'engager quant au retrait ou non du buste. Elle reposera sur les conclusions que doit tirer la commission de la Chambre" sur la colonisation du Congo par la Belgique, ajoute Kristien Opstaele, porte-parole du musée qui rappelle que "c'est la Régie des Bâtiments qui est propriétaire de cette sculpture, pas le musée directement".

Des discussions ont également en cours avec la commune de Tervueren concernant la place du musée. "Léopold II a fait beaucoup pour Tervueren, avec le musée, le parc. Mais les visiteurs doivent aussi savoir d'un point de vue historique d'où est venu l'argent qui a permis cela."

Une page Facebook

Précisons que la publication Facebook d'Aymeric de Lamotte a également été partagée sur une page créée récemment "Conservons et défendons nos Statues et Monuments Historiques" qui dépasse déjà les 3000 membres. Les initiateurs de ce groupe expliquent : "Nos statues et monuments Historiques sont les témoins de notre passé ainsi que de notre culture… Ainsi, ils ont contribué à créer notre identité et faire de nous ce que nous sommes !"

Dans ce groupe public sont postés des photos, vidéos et commentaires d’opposition au démontage des statues coloniales. Cependant, plusieurs membres y expriment aussi leur mécontentement suite à des dérapages racistes de certains internautes.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK