Tentative d'incendie volontaire à la mosquée de Tubize

Une enquête est ouverte à Tubize suite à un départ d'incendie à la mosquée de Tubize. Les faits ont été commis dans la nuit de lundi à mardi mais les responsables de la mosquée n'ont constaté l'incident que mardi après-midi, à leur arrivée sur place. Le feu s'était éteint de lui même, les pompiers n'ont pas été appelés.

"Le feu a été bouté à une porte arrière du bâtiment," détaille ce mercredi matin la police de Tubize. "On est certain du caractère volontaire et malveillant car on ne trouve à cet endroit aucun appareil électrique ni éclairage. Le laboratoire de la police scientifique a également relevé la présence d'un produit accélérant. Mais il ne s'agit pas d'un cocktail Molotov car nous n'avons pas retrouvé de débris de verre au sol."

Les dégâts sont très limités. La porte est carbonisée, le seuil et des briques du mur sont noircies. Mais cela aurait pu être bien pire...

"Le ou les auteurs auraient pu casser une des nombreuses vitres pour bouter le feu à l'intérieur."

Cela dit, ce fait divers reste interpellant, surtout dans le contexte actuel, mais la communauté musulmane locale n'est pas ébranlée.

"Les responsables de la mosquée que nous avons rencontrés ce mardi après-midi étaient relativement calmes et sereins", explique la police.

Plainte a été déposée. L'enquête de voisinage menée hier après midi n'a rien donné. "Personne n'a rien vu ni entendu, mais c'est vrai que la porte concernée se trouve à l'arrière du bâtiment, à l'abri du regard des voisins."

L'enquête se poursuit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK