Tennis : lancement de la deuxième édition du tournoi WTA à Bruxelles

L'organisatrice voudrait faire d tournoi WTA bruxellois une vraie aventure belge pour toutes ces joueuses étrangères
L'organisatrice voudrait faire d tournoi WTA bruxellois une vraie aventure belge pour toutes ces joueuses étrangères - © Belga

Ce jeudi avait lieu la présentation officielle de la deuxième édition du tournoi WTA de Bruxelles. Le Brussels Open se tiendra dans les installations du Primerose sur le plateau du Heysel, et ce, du 19 au 26 mai prochain.

L'organisatrice, Dominique Monami, a déjà pu annoncer la présence de certains grands noms, comme trois joueuses du top dix:  la Polonaise Radwanska, la Française Bartoli et l'Allemande Petkovitch.

L'organisatrice voudrait faire de ce tournoi bruxellois une vraie aventure belge pour toutes ces joueuses étrangères. Il n’est, dès lors, pas question qu'elles ne voient que la chambre de leur hôtel et les vestiaires du terrain.

Dominique Monami explique ce qui est au programme :

"L’hôtel où elles seront logées est le Sheraton. Elles seront donc en plein centre-ville. D’un point de vue des restaurants, la situation est idéale. Elles peuvent également visiter… Il y a plein de choses à voir et à faire. Il va notamment y avoir la soirée des joueuses sur la grand place. On va mettre un fritkot ainsi que d’autres spécificités belges. Cette année, elles vont pouvoir vraiment apprécier le fait d’être à Bruxelles, parce qu’il faut quand même le reconnaitre, on est de bons vivants. On aime bien profiter de la vie et c’est vraiment important qu’elles puissent, elles aussi, de leur côté se sentir à l’aise. Et c’est cet esprit qu’on veut vraiment créer pendant le tournoi. Je suis fière de faire découvrir Bruxelles aux joueuses parce que c’est une ville magnifique. L’année passée, elles regrettaient de ne pas avoir eu du chocolat. Cette année, je pense qu’elles vont être inondées de chocolat pour ne citer qu’une chose. Je suis persuadée que cette deuxième édition va être une super édition et qu’elles vont en parler positivement par la suite. "


Christine Hanquet
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK