Temploux: les sauts en parachute reprennent, une boîte noire dans le Pilatus

Les parachutistes se préparent avant le premier saut.
3 images
Les parachutistes se préparent avant le premier saut. - © Tous droits réservés

Une ambiance particulière régnait ce matin à l'aérodrome de Temploux où ont repris les sauts en parachute depuis l’avion Pilatus. Un mélange de tristesse et d'exaltation.

Les premiers sauts en parachute ont repris depuis l'accident du 19 octobre dernier où 11 personnes avaient perdu la vie après le crash de leur avion, un Pilatus. C’était à Gelbressée, près de Namur.

Le Para-club loue aujourd'hui un autre Pilatus, équipé, à leur demande, d'une boîte noire. Les parachutistes sont tous là, prêts à recommencer les sauts, comme Mélanie "Je suis très heureuse de reprendre ici et j’ai une grosse pensée pour eux évidemment ".

Boîte noire : une première européenne

Grosses émotion, mais aussi sécurité renforcée. Selon Nicolas Hormans, le président du club, il est impossible d’avoir été touché par un tel drame sans se remettre en question. "On a réfléchi comment encore pouvoir améliorer la sécurité et on a équipé l’avion d’un système qui enregistre les paramètres de vol."

François Sermont, le pilote du Pilatus, précise que ce qui défère c’est le système d’enregistrement des paramètres. "C’est comparable à une boîte noire dans un avion de ligne et ce n’est pas du tout courant dans un avion léger. C’est, je crois, unique en Belgique et même en Europe sur un avion de ce type."

L'enquête est toujours en cours pour déterminer les causes de l'accident.

Monika Wachter.