Tempête: des abattages préventifs, pour réduire le risque de chutes d'arbres

Des sous-traitants spécialisés ont coupé à Incourt pas moins de 42 arbres malades ou pratiquement morts. Des arbres d'alignement que le SPW voulait faire abattre, pour garantir la sécurité des usagers.
3 images
Des sous-traitants spécialisés ont coupé à Incourt pas moins de 42 arbres malades ou pratiquement morts. Des arbres d'alignement que le SPW voulait faire abattre, pour garantir la sécurité des usagers. - © Rtbf

Pour limiter le risque d'accidents dus aux chutes d'arbres, en cas de tempête, le SPW (Service Public de Wallonie) procède à l'abattage préventif des spécimens "mal en point". 

C'était le cas, ces derniers jours, à Incourt, en Brabant wallon. 42 arbres d'alignement ont été abattus... des arbres morts ou malades, jugés trop dangereux pour les usagers de la route.   

Repérage
Avant l'abattage effectué par des sous-traitants ou par les équipes du Service public de Wallonie, il faut repérer les arbres morts ou malades. 2 méthodes sont utilisées. Une inspection visuelle complète, tous les 5 ans, des arbres d'alignement. Pour Arold Grandjean, directeur des aménagements paysagers au SPW, "cette technique nécessite un examen visuel détaillé, de la souche aux feuilles". 

La seconde méthode suppose un repérage visuel plus rapide et plus fréquent des arbres malades ou morts. Des individus plus faciles à identifier en raison de l'apparence externe de l'arbre. Quant aux arbres classés, eux, ils sont examinés plus en profondeur par des experts, avant d'être éventuellement abattus en cas de risque certain.

Déchets 

La plupart des déchets finissent en pellets ou en plaquettes de chauffage. "La plupart des arbres étant malades ou morts, leur bois ne présente aucun avantage pour une récupération en menuiserie", précise Laurence Zanchetta, porte-parole du SPW Routes. Selon la porte-parole, les missions de surveillance et de sécurisation des arbres dépendant des districts régionaux sont considérables. La Région wallonne doit gérer entre 80.000 et 100.000 arbres d'alignement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK